Autour de Marcynéma

Le forum de toutes les discussions autour de l'association Marcynéma et du cinéma en général.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Nuit du Chasseur (1955) de Charles Laughton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lesbellesmanieres

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 47
Localisation : nanterre
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: La Nuit du Chasseur (1955) de Charles Laughton   Sam 1 Déc - 20:13




Voilà un film surgit de nulle part, tout aussi envoûtant que dérangeant ...
un magnifique conte biblique hors du temps, porté par la beauté de ses images et le talent de ses interprètes.

A travers le regard des deux enfants, John et Pearl, on se laisse entraîner dans cette nuit interminable au cours de laquelle s'entremèlent le noir et le blanc, le bien et le mal, le rêve et la réalité ... l'amour et la haine.
Un des plus beaux hymnes à l'enfance que le cinéma nous ait donné de voir jusqu'à présent !

Dommage que, refroidi par l'échec commercial du film à sa sortie, Charles Laughton n'ait pas souhaité récidiver ...


Arrow lien pour (re)voir la célèbre séquence, probablement l'une des plus belles de l'histoire du cinéma, où les deux enfants descendent la rivière au clair de lune, endormis dans une barque :
http://fr.youtube.com/watch?v=iFzTBPy7nl8


ma note : Laughing =exceptionnel


Citation :
Un film de Charles Laughton
avec Robert Mitchum, Shelley Winters, Lilian Gish et Bil Chapin
Titre original : THE NIGHT OF THE HUNTER (Etats-Unis)
Genre : Drame - Duree : 1H33 mn

Distributeur : Cine Classic - Editeur DVD : Fox Pathé Europa
Sortie à la Vente en DVD le 07 Mars 2001
Sortie en salles le 08 Février 2006 (Reprise, Première sortie en 1955)

Synopsis :
Un pasteur élégant et séduisant, dont les phalanges sont sinistrement tatouées des mots " Haine " et " Amour ", erre dans la campagne semant sur sa route la bonne parole et… la mort. Pour le révérend H. Powell (Robert Mitchum), le travail du Seigneur n’est pas de sauver les âmes, mais de les condamner.
À présent, Powell est prêt à tout pour récupérer un magot de 10 000 dollars caché dans une ferme. Sur son chemin deux enfants. Les seuls à savoir où se trouve l’argent. " Les ennnnfannnnts !… " murmure le prêcheur à John et Pearl terrifiés, cachés dans l’obscurité et le froid glacial d’une cave.

Autour du film :
En 1955, le premier et unique film en tant que réalisateur de Charles Laughton est un cinglant échec critique et public. Probablement parce que l'objet filmique en question est trop déroutant, trop hors du temps. Visuellement, Laughton privilégie le décalage: alors que les couleurs sont en vogue, il choisit de tourner en noir et blanc. Avec son chef opérateur, Stanley Cortez (qui a également travaillé sur La Splendeur des Amberson, de Orson Welles), Laughton effectue un travail évoquant l'expressionisme allemand des années 20 ou le cinéma muet de D.W. Griffith. Le réalisateur emploie d'ailleurs l'une de ses stars en la personne de Lillian Gish, alors que celle-ci n'avait plus tourné depuis 7 ans (dans Portrait of Jennie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.toutmoncinema.com
 
La Nuit du Chasseur (1955) de Charles Laughton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nuit du chasseur : Edition limitée Wild Side 31/10/12
» la nuit du chasseur de Davis Grubb
» Charles Laughton 1899-1962
» La nuit du chasseur
» Les Révoltés du Bounty (1935):

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de Marcynéma :: Ciné-Culture :: DRAMATIQUE-
Sauter vers: